Jean-Michel Morange

infos diverses sur les médias et la région du limousin et journal d'infos sur les médias

03 février 2006

Ma première rencontre avec Yves Mourousi

imag0025_1_5

YVES MOUROUSI : est de ceux à qui je dois beaucoup dans ce métier je l’ai rencontré plusieurs fois à chaque rencontre il voulait savoir si je progressais  car je montais à Paris avec une copie de ce que je faisais. Je donnerai le même conseil à ceux qui veulent faire ce métier : s’intéresser à tous les sujets, lire tous les livres qui se trouvent sur votre passage, ne jamais se mettre en avant par rapport à son invité et pour finir être passionner, si non c'est pas la peine. Plusieurs fois il m’avait reçu dans les  locaux de RMC ou il était directeur d’antenne et des programmes. C’est le seul directeur des programmes qui me confia son téléphone direct si j' avais besoin de quoi que se soit .magellan_facade_1_2 Ma première rencontre avec Yves MOUROUSI, était chez Michel Drucker aux répétitions de Champs Elysées, il sortait un livre « les vainqueurs », livre qu il m’avait offert et j ai eu le tort de le prêter à une personne qui ne respecte pas les autres et les livres puisqu'à ce jour je ne l’ai toujours pas récupéré. Voici les anciens locaux parisiens de RMC du 15 rue Magellan dans le 8ème arrondissement et si ma mémoire est juste, en remontant nous arrivons à la rue François 1er et au 26 bis vous avez le siège social d'Europe 1 depuis sa création. Il faut savoir que Yves MOUROUSI a été remercié et a pointé au chômage pendant deux  ans. Hé oui c 'est l'ancien Maire de PARIS qui a fait appel à ses services pour organiser les festivités de l'an 2000. Il avait pour projet de se lancer dans la politique et de se présenter aux élections municipales dans une petite ville du sud. Il décèdera en 1998, sa passion pour la fête l'aura foudroyé. Il laissera une fille à l’époque âgée de 12 ans (Sophie). A noter qu’aujourd’hui les dirigeants de RMC ont changé .Quand à l'immeuble du boulevard Princesse Charlotte à Monaco, il ne reste plus rien.A Monaco il reste juste un seul studio pour les décrochages locaux ou publicitaires.

Posté par morange à 05:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire