Jean-Michel Morange

infos diverses sur les médias et la région du limousin et journal d'infos sur les médias

03 février 2006

Ma première rencontre avec Jean-Pierre Foucault

126_265523254_photo_emission_walt_disney_h215043_l_1_4Jean-PIERRE FOUCAULT : Paradoxalement c’est à limoges et par hasard que je l’ai rencontré, dans la rue du clocher. Il sortait d'un magasin de cosmétique. Il était là pour animer une sacrée soirée au parc de beaublanc rienavoir avec l’émission. Quand je l’ai croisé j'allais faire mes courses (loin d’imaginer que  je croiserais JPF) à l'époque j’étais à KISS-METROPOLYS, je me suis permis de l'aborder  et de lui dire que je faisais des émissions sur les médias (l'émission s 'appelait le 10 minutes à 19h ) et j’aimerai faire une interview de lui par téléphone. Avec sa gentillesse légendaire, il me donna un nom d'un de ses collaborateurs à GLEM (Gérard Louvin Editions Musicales on en reparlera de Gérard LOUVIN) son collaborateur (BRUNO REBEL) était mon chef d'antenne du réseau. Bruno REBEL animait aussi sur FR3 le samedi après-midi à 13h30 le HIT FR3 Métropolys (kiss FM devait disparaître suite au retrait d'une banque et d'une chaîne cryptée dans la capitale) Le jour J nous avons appelé Jean-Pierre FOUCAULT pour l'enregistrement et voir si notre son par téléphone était correct. J'ai posé la question suivante à Jean-Pierre FOUCAULT :" Jean-Pierre FOUCAULT comment m'entendez-vous?" Jean-Pierre FOUCAULT lança  cette phrase qui marqua l'équipe qui était avec moi (DENIS surfys et David, deux Messieurs qui a l'époque n’avait pas ce pseudo) " Je vous entends très bien comme si vous étiez sur mes genoux !! » Dit-il, ça faisait rire tout le monde imaginer un bébé de  80 kilos à l’époque sur les genoux de Jean-Pierre FOUCAULT. L'interview s’est bien passé. Il a fait des confidences à l'époque sur l'émission de Disney Parade qui co-animé avec la petite ANNE.  Pas de prétention dans ses propos, je me demande si les autres animateurs ou journalistes, voir des critiques de télévisions, n’auraient pas tendance à trop sous-estimer Jean-Pierre Foucault, c’est un peu comme les journalistes sportifs et ceux de la politique intérieure ou extérieure, un journaliste politique sous-estimera son confrère sous prétexte qu'il ne s’est pas comment marche un pays. Ce dernier aura tendance à dire à ce pauvre journaliste sportif qu’il  a des muscles a la place du cerveau.

Allez pour faire plaisirs à JPF : images_2_

http://www.lachainemarseille.fr/accueil.php

mais n'oublier pas ltvmarseille2_1_

http://www.localetv.com/html/ltv13.php

Faite le bon choix.

Posté par morange à 05:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire